Editorial

« Les yeux fixés sur Jésus, qui est l’auteur de la foi et qui la mène à la perfection. » (Hébreux 12.2)

Si vous me demandiez ce qui se passe dans le monde à présent, je vous répondrais : « Tout ce qui, selon Jésus, devait se produire dans les derniers jours.  II nous a avertis: le cœur des hommes défaillirait de peur au vu de tout ce qui arriverait sur la terre : des tremblements de terre en différents endroits, des nations qui se dresseraient contre d’autres, des groupes ethniques contre d’autres, des émeutes et des troubles ».

Nous avons vécu pour voir se réaliser sous nos yeux un début d’accomplissement des prophéties relatives à la fin des temps. Considérez Luc 21.11: « de grands tremblements de terre ».

Qu’est-ce que Jésus nous a conseillé de faire lorsque nous verrions se produire de tels événements ?

« Levez la tête parce que votre délivrance est proche » (Luc 21.28).

Au Proche-Orient, les tensions avec Israël sont de nouveau perceptibles. Nous assistons à l’accomplissement des prophéties sur lesquelles ont porté nos prédications pendant des années, sur les événements qui nous rapprochent d’Harmaguédon.

Certes, nous tremblons en voyant et en entendant de si funestes informations, mais c’est le moment de regarder à Jésus. Il nous a conduits jusqu’à ce jour, Il est l’auteur de notre foi et Il nous conduira jusqu’au dernier moment avec espérance et paix, quelles que soient les circonstances.

Ceux qui connaissent les Écritures ont un sens intérieur communiqué par le Saint-Esprit que le Seigneur revient et qui nous contraint de crier: « Oui, Seigneur Jésus, viens. »

Jésus dit : « Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra » (Matthieu

24.42). « Tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas » (verset

44). « Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera occupé de la sorte ! » (Verset 46).

Bien-aimés, si vous aimez Jésus, vous ne devriez être ni surpris, ni apeurés. Dieu exerce son contrôle sur toutes choses.

Levez les yeux : notre rédemption est proche !

Pasteur Alain MADOZ.