Editorial

C’EST LA RENTREE !

Ézéchiel 22 : 30

Après plusieurs mois de confinement et après deux mois de vacances, ça y’est c’est la reprise. Reprise du travail, de l’école, des activités, de notre quotidien…

Mes chers frères et sœurs, avec ces mois difficiles, nous avons malheureusement pris de mauvaises habitudes. Nous avons perdu le rythme qui était le nôtre et qui doit être le nôtre.

Jésus pouvait dire quand je reviendrai trouverai-je la foi ?

Combien de frères et sœurs perdent doucement la foi ?

Le travail dans le jardin, l’entretien de la maison, les loisirs, le sport, la famille prennent bien plus de place que Jésus !

Le diable a surfé sur la vague du « Covid19 » afin de nous stopper dans notre zèle pour Christ.

Mes frères et sœurs, n’oublions pas que nous avons été sauvés pour servir Le Maitre. Il a besoin de nous.

Combien de chrétiens ont délaissés les réunions de semaine et du dimanche après-midi ?

Combien ont délaissé la prière, la Bible et même leur service pour Jésus ?

Jésus voudrait tant nous voir tous debout pour le servir !

Dans d’autres pays, bien des chrétiens aimeraient avoir notre liberté afin de servir et de proclamer Jésus mais ils sont persécutés. Réalisons-nous notre privilège ?

Réalisons-nous notre liberté ?

La Bible nous dit que Dieu cherche un homme, une église qui se tienne à la brèche.

J’aimerais tellement que Marseille-Est soit cette église !

Frères et sœurs…. Dieu a besoin de vous !

Il y a des âmes à sauver, une église à faire vivre et une œuvre à accomplir. Cette année, ne soyons pas des vases inutiles mais des vases utiles à la gloire du Père.

On me dit parfois, on a besoin de repos… Oui bien sûr et c’est légitime, mais le repos doit-il me faire lâcher mon engagement spirituel ? Je ne le pense pas !

Combien souvent on met Dieu à la dernière place … Dieu doit en être attristé !

Comment voir la gloire de Dieu si personne ne se lève !

En ce début d’année scolaire, que chacun se sonde et qu’ensemble nous reprenions une vie chrétienne digne de ce nom. Mes bien-aimés, nous nous reposerons au ciel !

Jésus revient bientôt.

Retrouve mon frère, ma sœur ta fidélité du dimanche après

-midi, du mardi et vendredi soir.

Retrouve ton zèle et ta foi.

C’est triste de voir à toutes les réunions des âmes toutes nouvelles qui se régalent de la Présence de Dieu et en même temps des frères et sœurs qui ont décidé de ne pas venir !

Jeune homme et jeune fille, retrouve une vie spirituelle engagée, loin des attraits du monde.

Nous sommes à la fin des temps et c’est l’heure de se réveiller, comme le dit la Parole de Dieu.

Nous n’aurons pas d’excuses devant Dieu.

Je bénis Dieu de ce que mon Seigneur a été fidèle et engagé jusqu’au bout !

Je désire que chacun le soit également.

Être chrétien n’est pas un engagement à mi-temps !

On ne fait pas de pose ni de break avec Jésus !

C’est un engagement de chaque instant et de chaque jour.

J’invite tous les frères et sœurs de l’église, les jeunes, les chantres, les musiciens, les monitrices, tous ceux qui ont une tâche à retrouver cette fidélité qui plait à Dieu et qui fera avancer l’église.

Je rappelle cet appel de Dieu…. « Dieu cherche un homme qui se tienne à la brèche. »

Qu’allez-vous faire de Jésus cette année, où allez-vous mettre Jésus cette année ?

On ne vient pas à l’église quand on se sent bien, quand on a été béni, quand on a le temps, ou quand on a une tâche à accomplir…. On vient car nous sommes avides de Sa Présence et parce que nous sommes Ses serviteurs et là où est Le Maitre nous avons besoin d’y être.

Je sais très bien que la vie est de plus en plus difficile et trépidante, et que souvent on se dit tant pis je ne peux pas.

Mais vous savez comme moi que nous trouvons toujours les moyens pour nos activités, festivités, loisirs…. Quand on veut, on peut dit le proverbe.

Il s’agit je crois avant tout d’un désir et d’un feu qui donneront priorité !

Si ton feu pour jésus ne brûle plus tu seras attiré par des feux étrangers.

Que Le Saint-Esprit rallume le feu dans nos cœurs !

Que cette année soit pour chacun et chacune et pour l’église une année bénie et remplie de bénédictions.

Ensemble servons Le Maitre et nous n’aurons pas à rougir à Son retour qui est proche.

Que Dieu nous bénisse richement et ensemble, allons de l’avant au service Du Maître !

Pasteur Alain MADOZ.